N. Chatillon, Psychopraticienne à Paris

+ 3 photos

Nathalie Chatillon

PsychopraticienneProfession non réglementée

Tarifs et remboursements

Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Carte et informations d'accès

Ambert
34 Rue du Montel, 63600 Ambert

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation du professionnel de santé

Psychopraticienne, spécialisée en thérapies brèves, j'accueille en consultation les adolescents, les adultes et les seniors. J’accompagne également les couples et les familles dans une approche systémique et humaniste. Les thérapies brèves offrent un accompagnement à toute personne en recherche de repères, de sens ou en souffrance : anxiété, phobies, TOC, état dépressif, conflits récurrents, traumatismes. Certifiée à la pratique de l’hypnose et de l’EMDR, j’associe ces outils en tant que de besoin aux thérapies que je propose. J'accompagne les personnes souffrant de traumatismes notamment suite à : - des violences conjugales, intra-familiales ou subies dans l'enfant ; - des accidents ; - la confrontation à des crises sociales et environnementales. J’accompagne également les personnes dans leur cadre professionnel : - souffrance au travail, burn out, gestion du stress, (ré)orientations professionnelles. Je travaille en réseau avec d’autres professionnels de santé : médecins généralistes et spécialistes, sophrologues, etc.

Langues parlées

Français

Site web

Voir le site

Formations

Expériences

Depuis 2015
2014 - 2017

Travaux et publications

Horaires et contacts

Contact du secrétariat

06 76 06 86 77

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation
90 €

Consultation vidéo
60 € à 90 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.