M. ARAIZ, Psychomotricienne à Ris-Orangis

+ 2 photos

Myriam ARAIZ

Psychomotricienne

Tarifs et remboursements

Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Thérapie psycho-émotionnelle
Périnatalité
Thérapie psycho-corporelle

Carte et informations d'accès

Centre Polyvalent de Soins - La Maison Ariane - Ris Orangis
Centre polyvalent de soins - Les maisons Ariane
83 Route de Grigny, 91130 Ris-Orangis

Moyens de transport

RER - Grigny Centre (ligne D)
RER - Gare de Centre (ligne D)
Bus - Le Haricot (lignes 510 et DM22)

Parking public

81 Route de Grigny, Ris-Orangis

Informations pratiques

2ème étage sans ascenseur
Accès handicapé

Présentation

Le psychomotricien est le spécialiste du développement psychomoteur. Il vise à atteindre un équilibre entre le corps et la pensée afin d'aider les patients à mieux se représenter l'espace environnant, à se mouvoir plus aisément mais aussi à bien gérer leurs émotions et à savoir les exprimer aux autres. Il est recommandé de le consulter en cas de maladresses, de problèmes d'orientation dans l'espace ou encore de troubles de l'écriture ou de la concentration. Les psychomotriciens prennent en charge des patients de tous âges, du nourrisson au senior.

Langues parlées

Français

Diplômes nationaux et universitaires

2016

Expériences

Depuis 2019

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

01 86 22 04 24

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Première consultation de psychomotricité (30 à 45 minutes)
30 €

Bilan psychomoteur : 3 séances d'une heure (100 €/heure)
100 €

Restitution de bilan psychomoteur (30 minutes)
30 €

Consultation de suivi en psychomotricité (45 minutes)
60 €

Consultation psychomotrice - Accompagnement, guidance parentale (45 minutes)
60 €

Ariane
50 €

Enfant, adulte - Séance de relaxation (45 minutes)
60 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.