S. GEORGE, Psychologue à Paris

Stéphanie GEORGE

Psychologue

Tarifs et remboursements

Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Psychanalyse
Psychothérapie
Thérapie d'orientation psychanalytique
Pédopsychologie
Thérapie analytique
Psychologie clinique
Psycho-oncologie
Psychologie de l'enfant
Psychologie de l'adolescent
Psychologie pédiatrique

Carte et informations d'accès

4 Rue Victor Schoelcher, 75014 Paris

Moyens de transport

Métro - Raspail (lignes 4 et 6)
Métro - Denfert-Rochereau (lignes 4 et 6)
RER - Denfert-Rochereau (ligne B)

Parking public

Saint Jacques 1 (surface)
83 Boulevard Saint Jacques, 75014 Paris

Informations pratiques

Rez-de-chaussée

Présentation du professionnel de santé

Stéphanie George vous accueille dans son cabinet situé dans le 14e arrondissement de Paris. Psychologue clinicienne et psychanalyste affiliée à la SPP, elle reçoit des adultes, des adolescents et des enfants. Les motifs de consultation peuvent être très variés, mais ils ont tous pour point commun d’être la traduction d’une souffrance intérieure. La prise en charge peut prendre la forme de quelques rendez-vous, d’une psychothérapie ou d’une psychanalyse. Le premier rendez-vous permet d’évaluer ensemble les problématiques à l’œuvre et le type de travail qui pourra être mené. La souffrance psychique s’exprimant différemment chez l’adulte, l’adolescent et l’enfant, le travail que je vous propose est adapté à chacun, non seulement dans le rythme des séances mais aussi dans leur déroulé. - Chez l’adulte, le désir de consulter provient souvent du sentiment d'être enlisé dans un mal-être, ou de ne plus parvenir à faire face seul(e) à une difficulté. Ce mal-être peut s’exprimer par diverses manifestations : · Des angoisses. · De la tristesse, une détresse. · Un abattement, un sentiment de vide. · De la colère, de la rage. · Une agitation. · Des douleurs physiques. · Des insomnies. · Une incapacité à travailler, à se concentrer, etc. Cet état émotionnel ou psychique peut survenir ou s'accentuer lors de difficultés relationnelles (séparation, conflit, etc.), professionnelles (harcèlement, licenciement, souffrance au travail, etc.), une maladie grave ou chronique, un traumatisme, un deuil ou d'autres situations difficiles. Les premiers rendez-vous nous permettront de prendre connaissance de vos difficultés telles que vous les concevez, mais aussi de ce qu'elles révèleront de sujets associés. Selon la complexité de votre problématique et votre propre désir d'approfondissement, la prise en charge s'inscrira dans le cadre de quelques rendez-vous, d’une psychothérapie ou d’une psychanalyse. - Chez l’enfant, le mal-être s’exprime davantage dans le comportement (colère, agressivité, agitation, etc.), le corps (énurésie, encoprésie, etc.), la vie scolaire (baisse des résultats, difficulté de concentration, etc.) ou le rapport à l’autre (opposition, difficulté de séparation, isolement, etc.). Ce sont souvent les parents qui sont alertés ou préoccupés par la situation. La vie familiale est généralement perturbée par les symptômes de l'enfant. Mais les signaux peuvent aussi émaner de l'école qui conseille aux parents de venir consulter. Dans tous les cas, les parents sont nécessairement impliqués dans la prise en charge d'un enfant. Ce sont eux qui prennent le rendez-vous et les premières séances auront lieu en leur présence. Les séances avec les enfants ont lieu autour du jeu et du dessin. Ces modalités de travail permettent d’exprimer naturellement les sujets de préoccupation de l’enfant. Selon la problématique de l’enfant, la prise en charge sera établie lors des premiers rendez-vous dans un travail commun avec les parents. Quelques séances peuvent suffire à lever une difficulté passagère. Une psychothérapie pourra être envisagée quand les difficultés sont plus profondes. - Chez l’adolescent, le mal-être s'exprime souvent par des conflits familiaux et des changements radicaux. Les parents ont le sentiment de ne plus reconnaître leur enfant. Il était joyeux, il devient sombre, il était sociable, il passe ses journées enfermées dans sa chambre, il était studieux, ses résultats s'effondrent, etc. Des situations préoccupantes comme l'usage de stupéfiants, d'alcool, la délinquance, les comportements à risque, etc. sont d'autres manifestations particulièrement criantes d'une souffrance psychique chez l'adolescent. La plupart du temps, les parents, sont à l'origine de la demande de rendez-vous pour un adolescent, mais il arrive aussi qu'un adolescent puisse exprimer spontanément une demande d'aide. Dans tous les cas, une rencontre avec les parents aura lieu, mais une juste distance devra être trouvée pour que le jeune perçoive que l'espace de travail lui appartient. Les premiers rendez-vous sont fondamentaux pour permettre au jeune d'estimer si une relation de confiance peut se mettre en place avec le thérapeute et s'il accepte de s'engager dans un travail sur soi. La prise en charge consiste en des séances en face à face où les échanges avec le thérapeute sont soutenus. Quel que soit l'âge, s’engager dans un travail sur soi permet de gagner une liberté intérieure, de se sentir davantage acteur de sa vie. Le tarif de consultation mentionnée est indicatif. Le prix et le rythme des séances sont fixés après les premiers entretiens.

Langues parlées

Français

Formations

Expériences

Depuis 2015
2010 - 2011

Associations

Tarifs


Le tarif de consultation mentionnée est indicatif. Le prix et le rythme des séances sont fixés après les premiers entretiens.
60 € à 80 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.

Une question ? Besoin d'aide ?
Consultez notre aide en ligne ou contactez-nous