M. Ottenwelter, Psychologue à Paris

+ 2 photos

Maya Ottenwelter

Psychologue

Lieu 2

Centre de pédiatrie Noisy-Marne-la-Vallée
1 Allée des Norottes, 93160 Noisy-le-Grand

Tarifs et remboursements

Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Remédiation cognitive
Psychologie de l'enfant
Psychologie de l'adolescent
Pédopsychologie
Neuropsychologie
Bilan cognitif
Test de QI (Quotient Intellectuel)
Test psychotechnique
Orientation scolaire
Thérapie EMDR

Carte et informations d'accès

Centre de pédiatrie Noisy-Marne-la-Vallée
1 Allée des Norottes, 93160 Noisy-le-Grand

Moyens de transport

RER - Noisy-le-Grand (Mont d'Est) (ligne A)
RER - Gare de Noisy le Grand Mont d'Est (ligne A)
Bus - Mairie (lignes 303, 320, 220 et 310)

Parking public

Centre Ville
3 Avenue Émile Cossonneau, Noisy-le-Grand

Informations pratiques

Rez-de-chaussée

Présentation

J'interviens auprès d'enfants, d'adolescents et d'adultes rencontrant des difficultés cognitives (trouble de la mémoire, de la concentration, de l'organisation/planification etc.) et/ou des troubles du comportement. Je réalise des bilans neuropsychologiques et des bilans d’efficience intellectuelle (Q.I.). Pourquoi faire un bilan ? - pour objectiver vos forces et vos faiblesses et connaître votre fonctionnement cérébral ; - pour répondre à vos questions telles que "suis-je surdoué ?", "ai-je un trouble de l’attention" ou encore "pourquoi je rencontre telle difficulté dans ma vie ?" ; - pour vous donner les conseils à mettre en place dans votre quotidien et vous orienter vers la meilleure prise en charge pour vous ; - dans le cadre d’un trouble, le bilan est également une étape du parcours diagnostic. Il permet d’affiner le diagnostic pour obtenir la reconnaissance du trouble ; - pour obtenir des aménagements spécifiques. Le bilan permet de soutenir les démarches auprès de la MDPH pour obtenir des aides matérielles, humaines ou financières si nécessaire (tiers-temps, AVS en classe etc.). Les étapes du bilan sont les suivantes : 1) un premier entretien d’1 heure permet de recueillir les informations anamnestiques, vos questionnements et vos objectifs et ainsi définir le bilan le plus adapté ; 2) la passation des tests se fait entre 2 et 4 heures selon le type de bilan, sur une ou plusieurs séances ; 3) 2 semaines plus tard, un dernier rendez-vous permet de vous restituer vos points forts et vos points faibles, de dresser votre profil cognitif et le comparer à l'hypothèse diagnostique, de vous remettre un ensemble de conseils et de recommandations à mettre en place à la maison et à l'école/au travail et enfin une orientation vers les autres professionnels du parcours diagnostic si cela est nécessaire. Un compte-rendu écrit est remis reprenant l'ensemble des informations. Suite à ce bilan, il peut être nécessaire d'entreprendre une prise en charge. Je pourrais donc vous proposer des séances en remédiation cognitive/méta-cognition/mises en place d'aménagements fonctionnels ou une guidance parentale. Il est possible d'obtenir une aide financière pour un bilan neuropsychologique ou pour les séances auprès de certaines mutuelles, certains comités d'entreprises ou auprès de la MDPH, et la CAF. Le montant de la consultation ou du bilan ne doivent pas être un obstacle à la prise en charge et peuvent être adaptés à votre situation.

Langues parlées

Anglais et Français

Formations

Expériences

2018 - 2019
2018 - 2019
2017 - 2018
2016 - 2017
2017 - 2017
2015 - 2016

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

06 30 84 43 17

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Bilan
280 € à 450 €

Première consultation
70 €

Séance de remédiation cognitive
50 €

Accompagnement orientation professionnelle
50 €

Suivi psychologique
70 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.