F. CHATEL , Psychologue à Marcq-en-Barœul

Fabienne CHATEL

Psychologue

Tarifs et remboursements

Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Psychothérapie
Pédopsychologie

Carte et informations d'accès

23 Rue Gabriel Péri, 59700 Marcq-en-Barœul

Moyens de transport

Bus - Peri (ligne 50)
Bus - Place (lignes 12 et 50)
Bus - Meunier (ligne 50)

Informations pratiques

1er étage sans ascenseur
Parking gratuit

Présentation du professionnel de santé

Voici les prestations que je propose : - Entretiens cliniques (enfants, adolescents, adultes) - Psychothérapie (enfants, adolescents, adultes) - Médiation familiale • Entretien clinique 1- L’ entretien clinique constitue la base du travail du psychologue clinicien. Il désigne l'acte d'écouter et de parler avec la ou les personnes qui viennent consulter le clinicien. Les entretiens cliniques sont un outil (tout comme le sont les jeux, les dessins, etc. ) permettant l'exposition, la compréhension, et la résolution des difficultés des patients. Parfois, un ou deux entretiens suffisent pour retrouver l'assurance pour mener à nouveau à bien son existence. Objectifs : - solliciter un psychologue pour recevoir un avis professionnel, par exemple lorsque l’on doute de la légitimité de ses actions, de ses choix, de ses pensées. - rechercher un soutien temporaire du fait d'un événement de vie difficile (décès d'un proche, séparation d'avec un conjoint, un parent ou un enfant, la perte de son emploi, la création d'une entreprise, une période d'examens, un problème de santé...). Le soutien psychologique peut être un bon complément à un traitement d'anxiolytiques ou d'anti-dépresseurs prescrit par le médecin traitant. - les entretiens peuvent amener à une orientation vers d'autres professionnels. - Les entretiens cliniques peuvent être des entretiens préliminaires à une psychothérapie Les séances durent 45 minutes à 1 heure. 2- ◦ Psychothérapie Objectifs d'une psychothérapie Dans la continuité des entretiens cliniques, ou demandée directement, bien souvent une psychothérapie est souhaitée pour remédier à une souffrance ou à des symptômes qui perdurent malgré la volonté et des démarches (médicales, para-médicales, etc.) pour tenter de les faire cesser, ou permettre de les rendre supportables. Une psychothérapie favorise grandement la disparition ou l'intégration des symptômes au profit de la personne qui sans ce secours reste démunie par le non-sens ou le trop de sens de la souffrance qui la submerge. Indications pour entreprendre une psychothérapie Les symptômes peuvent être très divers: inhibition, perte d'intérêt,dépression,conduites suicidaires et autres passages à l'acte, violence envers les autres ou contre soi-même, échec scolaire, deuil, alcoolisme, dépendance à des drogues, toxicomanie, obsession, comportements ritualisés (Troubles Obsessionnels compulsifs), phobie, anorexie, boulimie, difficultés conjugales et sexuelles, harcèlement ou maltraitance professionnelle, familiale, ou conjugale... La liste des symptômes et d'expressions inconscientes des difficultés psychologiques est quasi infinie... D’une façon générale, la psychothérapie est indiquée pour pallier les solutions trop radicales. Elle est la place d'un début de réflexion et d'appropriation de ses responsabilités subjectives : Qu'ai-je fait, ou que fais-je pour en arriver là? Comment sortir de cette situation ? Comment soulager ce mal être ? 3- PRISE EN CHARGE DE L’ENFANT OU DE L’ADOLESCENT * L’entretien préliminaire est un entretien d’environ une heure qui se donne pour objectif de mieux saisir la demande (émanant souvent des parents) à l’origine de la démarche entreprise. Ainsi, il est vivement recommandé que l’enfant puisse être accompagné d’au moins un de ses parents, les deux si cela est possible. Au cours de cet entretien, je chercherai à déterminer avec les personnes concernées la nature précise de la demande (motivation), l’anamnèse de l’enfant. Il reprendra avec les parents l’histoire de l’enfant, afin de pouvoir rechercher dans un premier temps ce qui pourrait être à l’origine de son état de souffrance actuel et pesant de manière significative sur son développement affectif, moteur, cognitif et/ou intellectuel. Au terme de cet entretien, je propose aux parents, s’ils en sont d’accord la mise en place de 3 séances avec l’enfant ou l’adolescent, séances au cours desquelles je pourrais affiner et évaluer les besoins de mise en place de suivi. Lors de ces séances, j' utilise différents outils : - la parole, - le jeu, - les dessins, -   Les épreuves projectives et/ou tests de personnalité qui s’intéresseront davantage à la sphère affective de l’enfant. Les épreuves projectives (CAT, PATTE NOIRE pour les enfants) (TAT pour les adolescents), ce type d’épreuves va permettre de véritablement comprendre la sphère affectivo – relationnelle d’un enfant donné afin de mieux comprendre pourquoi et comment ce dernier est en situation de mal être, quelles sont les zones de conflits et qui posent problème à son développement et son épanouissement. * L’entretien de restitution correspond à ce que l’on appelle communément le compte rendu oral. Cette étape « clé », se faisant avec l’enfant et les parents, comme précédemment indiqué est le moment où le psychologue donnera du sens au bilan en reprenant l’ensemble des données recueillies concernant l’enfant  ou de l’adolescent (observation de l’enfant ou de l’adolescent en entretien, analyse des épreuves projectives). L’objectif du compte rendu oral est bien de s’ouvrir à un dialogue avec les parents et l’enfant (ou l’adolescent) dans le but d’instaurer un véritable espace de communication où les problématiques tenteront d’être dépasser. Il ne s’agit aucunement de poser un constat négatif ayant souvent pour conséquence fâcheuse de figer la situation et d’enfermer l’enfant dans ses propres difficultés. A l’issue de cet entretien, si nécessaire un suivi en consultation psychologique est proposé à l’enfant, à ses parents. Ceux-ci sont invité à respecter la confidentialité des séances destinées à l’enfant. 4- La médiation familiale Dans les cas de difficultés conjugales et familiales, il peut être salutaire de trouver un lieu de médiation pour pouvoir désamorcer les conflits, mieux comprendre les attentes de chacun, et tenter de trouver des solutions viables. Par exemple, avant une séparation imminente, pendant la séparation, et après un divorce prononcé. Il semble important dans ces situation de ne pas négliger les aspects affectifs et sentimentaux. L'histoire et la dynamique de la famille, conduisent bien souvent à déchirer davantage et à exacerber les revendications, la souffrances. La médiation offre un temps d'échanges qui autorise à faire le deuil de situations devenues difficiles et conflictuelles, tout en conservant ce qui a été vécu et de (re)construire en conséquence et en connaissance de cause. La médiation s'adresse à toutes personnes aux prises avec des difficultés relationnelles et soucieuses de relancer un dialogue. Ce peut-être entre conjoints, entre parents et enfants,etc. La médiation offre un lieu d'initiation du dialogue et de l'usage de la communication.

Langues parlées

Français

Formations

2004
2004

Expériences

Depuis 2015

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

06 66 79 74 20

Contact d'urgence

En cas d’urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation de psychologie - Adultes
60 €

Consultation de psychologie - Enfants de moins de 18 ans
60 €

Consultation de suivi famille
65 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.

Une question ? Besoin d'aide ?
Consultez notre aide en ligne ou contactez-nous