Dr Saada, Psychiatre à Paris

+ 1 photo

Dr Denis Saada

Psychiatre

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 2
Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Public reçu

Ce praticien ne prend pas de patient de moins de 16 ans

Expertises, actes et symptômes

Sexologie
Psychanalyse
Psychothérapie
Thérapie analytique
Addiction
Thérapie de couple
Hyperactivité - Inhibition
Trouble bipolaire
Thérapie troubles anxieux

Carte et informations d'accès

Cabinet du docteur Denis Saada
19 Rue Pavée, 75004 Paris

Moyens de transport

Métro - Saint-Paul (Le Marais) (ligne 1)
Métro - Pont Marie (Cité des Arts) (ligne 7)
RER - Châtelet-Les Halles (lignes A, B et D)

Parking public

Baudoyer
44 Rue de Rivoli, 75004 Paris

Informations pratiques

1er étage avec ascenseur

Présentation du professionnel de santé

Psychiatre de formation, j'ai choisi de travailler exclusivement comme psychanalyste. Je suis spécialisé dans la prise en charge d'adultes souffrant des conséquences de maltraitances infantiles (familiales). J'ai également travaillé dans le domaine des dépendances. Que ce soit l'addiction à la cocaïne, aux opiacés, au jeu, la dépendance au haschisch. Les dépendances affectives sont également un des sujets sur lequel j'ai beaucoup travaillé. Je me suis aussi intéressé aux relations d'emprise et d'abus (mentale ou physique). Je m’intéresse au position de soumission familiale et/ou amoureuse. Et j’ai réfléchi à comment aider ceux ou celles qui veulent se sortir de cet enfermement. Et si un(e) patient(e) se sent emprisonné dans ce type de rapport, je peux être un appui et un soutien pour s’en libérer. Je m’intéresse aussi aux maladies psychosomatiques (participant à des séminaires à L'institut de psychosomatique). Je me suis aussi intéressé au moyen de sortie des impasses affectives, amoureuses ou familiales. Aux moyens de remise en route de la pensée, d'aide à la décision. J'ai également travaillé sur les troubles sexuels. Ces derniers temps je me suis intéressé aux effets de la chirurgie de l'obésité dite chirurgie baryatrique. Comment vivre un tel changement d'image qui redonne au corps une certaine séduction alors que l'excès de poids est là pour cacher ce corps et lui éviter de devenir une source de désir chez les autres ? Comment accepter que juste pour une question d'image on puisse susciter un intérêt qui n'existait pas avant alors que la personnalité n'a pas change. Comment vivre les peurs liées au regards nouveaux et au désir suscité par cette nouvelle apparence ? Se cacher dans un corps non attrayant a des causes profondes et souvent liées une enfance où le désir adulte a induit des peurs telles que transformer son corps en objet de rejet a été la seule solution. Se réhabituer à un corps séduisant, vivre sans trop de chaos le désir est le but ce travail. "Je considère mon travail comme un travail créatif au travers duquel le patient retraverse son histoire et ses émotions oubliées ou déniées à l'époque pour les traverser et ne plus en être encombré". Ce n'est pas ce que nous vivons qui détermine nos sentiments intérieurs mais notre ressenti intérieur qui détermine nos choix et ce que nous vivons. En effet, notre vécu émotionnel a besoin d'être validé par ce que nous vivons. Si la tristesse est un élément majeur de ce vécu, les relations vécues et les choix effectués nous ramènerons à celle-ci. Pareil pour la colère. Je ne suis pas un analyste silencieux par principe. Je parle quand j'ai à dire. Mais je ne laisse pas un patient qui n'arrive pas à associer dans le silence alors qu'il ne sait même pas qu'il ne "travaille" pas. La psychanalyse est aussi pour le/la patient(e) un travail créatif dont le but est de pouvoir aimer et travailler (je cite Freud) ainsi que retrouver de la joie de vivre et le désir d'être. La base de l'analyse est la libre association et le dire "ici et maintenant". La parole, pour avoir une efficacité thérapeutique doit être adressée à celui qui écoute, à vif, dans l'immédiateté du dire. Il ne s'agit pas de tenir un discours ou de raconter telle ou telle anecdote, de rapporter des propos ou des pensées ayant pris naissance ailleurs et dans le passé (même immédiat) encore moins de "vider son sac" mais de laisser une idée apparemment sans rapport avec l’énoncé, se dire, interrompant le fil du discours pour laisser naître une parole entraînant le patient vers son insu. Cela demande abandon et lâcher prise. Je ne traite pas les problèmes liés à l'alcool. Pour toute demande en dehors des horaires proposés, veuillez me contacter directement. Je ne prescris pas de médicaments.

Langues parlées

Anglais et Français

Expériences

1986 - 1992
1986 - 1991
1981 - 1986
1983 - 1984

Associations

Horaires et contacts

Contact du secrétariat

01 42 78 18 18

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 75004

Tarifs


Consultation
90 € à 120 €

Consultation vidéo
90 € à 120 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.