Dr CASTELLI-BERTHELOT, Psychiatre à Nantes

Dr Marlène CASTELLI-BERTHELOT

Psychiatre

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 2
Carte Vitale acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires
La téléconsultation doit être au maximum privilégiée. Je vous remercie donc de ne prendre des rendez-vous en présentiel que si vous êtes dans l'impossibilité de téléconsulter.

Carte et informations d'accès

Clinique Bretéché - ELSAN
Clinique Bretéché -Bâtiment principal PLATON (porte 1)
3 Rue de la Beraudière, 44000 Nantes

Moyens de transport

Tramway - St Mihiel (ligne 2)

Parking public

Parking sous-sol Clinique
Rue Henri Lasne, 44000 Nantes

Informations pratiques

6ème étage avec ascenseur
Accès handicapé

Présentation du professionnel de santé

Le docteur Marlène Castelli-Berthelot vous reçoit dans son cabinet à Nantes. Le psychiatre est un médecin spécialisé en santé mentale. Il diagnostique, traite et tente de prévenir la souffrance psychique et les maladies mentales. Les consultations individuelles sont réservées aux patients âgés de plus de 18 ans. Il est également possible de consulter le docteur Castelli-Berthelot pour des consultations familiales ou de couple. Des dépassements d'honoraires sont pratiqués qui peuvent être remboursés ou non par votre mutuelle. Si vous avez plus de 26 ans, pensez à consulter votre médecin traitant afin que la consultation se situe dans le parcours de soins coordonné.

Horaires et contacts

Contact du secrétariat

02 52 52 01 06

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation de suivi (30 minutes)
67 €

Première consultation psychiatrique (45 minutes)
80 €

Consultation familiale ou de couple (1h)
100 €

Avis stimulation médullaire
80 €

Consultation vidéo
0 € à 80 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.