Dr NICAISE, Pédiatre à Angers

+ 6 photos

Dr Dorothée NICAISE

Pédiatre

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 2 avec Optam
Carte Vitale acceptée
Tiers payant : Sécurité sociale
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Expertises, actes et symptômes

Gastro-entérologie pédiatrique
Vaccination

Carte et informations d'accès

Centre de consultation d'Orgemont
87 Rue du Château d'Orgemont, 49000 Angers

Moyens de transport

Bus - Pole Tassigny (ligne 3)
Bus - Clinique De L'Anjou (ligne 11)
Bus - Neruda (ligne 11)

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation du professionnel de santé

Le pédiatre assure le suivi pour les nourrissons, enfants et adolescents jusqu'à l'âge de 16 ans. Le docteur Nicaise assure les consultations de pédiatrie générale : suivi mensuel, vaccination, urgence, avis ponctuel à la demande des parents ou du médecin traitant, suivi "Réseau Grandir Ensemble". Par ailleurs, docteur Nicaise est spécialisée en gastro-entérologie pédiatrique (mauvaise prise de poids, maux de ventre, constipation et encoprésie, diarrhées, reflux gastro-oesophagien). Le docteur Dorothée Nicaise vous reçoit au 87 rue du Chateau d'Orgemont, Centre de consultation Orgemont, bâtiment B5, avec les docteurs Dario Franzone, Magali Leblanc- Deshayes, Nacera Lagoun, Anibal-Robinson Mourad.

Langues parlées

Anglais et Français

Formations

2013
2012
2010

Expériences

2012 - 2014
2007 - 2012

Associations

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation entre 0 et 2 ans
42 € à 60 €

Consultations entre 2 et 6 ans
42 € à 60 €

Consultation spécialisée gastro-pédiatrie
50 € à 70 €

Avis ponctuel de pédiatrie
50 € à 70 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.