Dr Elena ZAITCHIK, Pédiatre à Alençon : Prenez rendez-vous en ligne
Dr ZAITCHIK, Pédiatre à Alençon

+ 2 photos

Dr Elena ZAITCHIK

Pédiatre

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 1
Carte Vitale acceptée
Tiers payant : Sécurité sociale
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Expertises, actes et symptômes

Médecine générale
Pneumologie
Allergologie
Endocrinologie pédiatrique
Médecine de l'enfant et de l'adolescent
TDA/TDAH (trouble du déficit d'attention avec/sans hyperactivité)

Carte et informations d'accès

175 Avenue du Général Leclerc, 61000 Alençon

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation

Le Dr ZAITCHIK Elena, Pédiatre, vous accueille à son Cabinet au 175 Avenue du Général Leclerc à Alençon. Le Dr ZAITCHIK propose des consultations de suivi, des consultations d’urgences pour les nouveaux – nés, les nourrissons, les enfants et les adolescents, de 0 à 18 ans et des Consultations spécialisées concernant les domaines suivants : - Allergologie (respiratoire, alimentaire). - Pneumallergie (immunothérapie spécifique, traitement par les anticorps monoclonal humanisé). - Endocrinologie (pathologie de la croissance, de la puberté, pathologie thyroïdienne, diabète). - Pédiatrie générale (gastro-entérologie, énurésie, encoprésie, néphrologie). - Trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (T.D.A.H.).

Langues parlées

Anglais, Français et Russe

Formations

2011
2011
2011
2009
1990

Expériences

Depuis 2016
Depuis 2013
Depuis 2013

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

02 33 31 75 08

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation de pédiatrie
28 € à 46 €

Consultation vidéo - Suivi de patient
28 € à 30 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.