J-B. Costello, Ostéopathe à Saint-Nom-la-Bretèche

+ 3 photos

Jean-Baptiste Costello

Ostéopathe

Lieu 1

44 Route de Saint-Germain, 78860 Saint-Nom-la-Bretèche

Tarifs et remboursements

Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Expertises, actes et symptômes

Méthode Busquet
Ostéopathie de la femme enceinte
Dysfonctionnement temporo-mandibulaire (DTM)
Ostéopathie du sport
Ostéopathie crânienne
Ostéopathie biodynamique
Ostéopathie viscérale
Ostéopathie pédiatrique
Ostéopathie structurelle
Posturologie

Carte et informations d'accès

44 Route de Saint-Germain, 78860 Saint-Nom-la-Bretèche

Moyens de transport

Bus - Maison des Associations (lignes 23, 42 et 43)

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation

Je suis diplômé de l'Institut Dauphine d'Ostéopathie de Paris, école agréée par l'Etat. Cet établissement développe l’enseignement des concepts crânien, viscéral, posturologique, tissulaire et structurel. Le titre d’ostéopathe D.O. m’a été délivré après 5 années d'études dont le point d’orgue est le passage du clinicat et la soutenance publique du mémoire. Valeurs Si les écoles transmettent l’éthique du rapport entre soignant et soigné, il demeure qu’aucun ordre ostéopathique n’est à ce jour existant. Aucune déontologie n’est donc soumise à l’ostéopathe dont le code de conduite ne dépend que des règles qu’il s’impose lui-même. - Sécurité : Primum non nocere. D’abord, ne pas nuire. La sécurité du patient est aujourd’hui la base de l’apprentissage. Le principal danger est de vouloir s’approprier seul la prise en charge d’une problématique qui n’est pas du ressort de l’ostéopathie. Du point de vue médical strict, l’ostéopathe est formé à reconnaître l’urgence et les contre-indications médicales aux manipulations. Les suspicions de fracture, cancers, tumeurs, pathologies nerveuse ou artério-veineuse, états inflammatoires ou fièvre sont une exclusion au traitement de première intension. Je requiers dans ce cas la consultation médicale préalable. La vigilance est accrue lorsqu’il s’agit de traitements cervicaux. Du point de vue ostéopathique strict, les risques sont faibles. Le principal danger est le passage en force. Techniquement, le geste ostéopathique doit être précis et sûr, il nécessite un savoir-faire qu’au minimum 5 années d’études (ostéopathe D.O.) et une pratique quotidienne assurent. - Transparence : Je m’efforce de traiter en une seule séance, parfois deux. Les stratégies de traitement sont discutées avec le patient et les objectifs sont clairs. Je demande systématiquement l’accord préalable du patient lorsque je dois pratiquer une manipulations de type « craquement » (dite thrust). Je pratique l’ostéopathie de manière exclusive, je n’y associe aucune autre forme de thérapie extérieure. - Ecoute : L’ostéopathe se doit de comprendre les mécanismes responsables des symptômes, il recherche et s’interroge sur l’origine des troubles. (Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?) Naturellement : comprendre, c’est d’abord écouter. L’écoute verbale : Au sein de mon cabinet, la parole est toujours libre. L’écoute est attentive et impartiale, soumise au secret professionnel. Le patient peut décider de s’exprimer ou non. L’écoute physique : L’histoire d’un corps est différente d’un individu à l’autre. Les tissus (os, muscles, ligaments, fascias), détiennent des informations que l’ostéopathe peut percevoir par une palpation fine (forme, tension, raideur, souplesse, densité, chaleur). Ces informations sont primordiales et doivent annoncer la forme du traitement (les zones à traiter, le type de manipulation). Cette écoute, véritable exclusivité de la profession, donne accès à une vérité parfois non transmise verbalement. - Une pratique non isolée, un réseau de partenaires : le respect et la confrontation avec les principaux acteurs de santé est, selon moi, la conduite la plus saine. Rappelons que l’ostéopathe, en application de l’article L.1110-4 du Code de la santé modifié par le décret 2016-994 du 20 Juillet 2016, est habilité à échanger et à partager avec les professionnels de santé, des informations nécessaires à la prise en charge d’une personne. De ce fait, je m’associe volontiers et autant que possible au corps médical et aux professionnels susceptibles d’améliorer la prise en charge du patient tels que les médecins généralistes et spécialistes, professionnels du secteur dentaire, kinésithérapeutes et podologues mais aussi les orthoptistes, infirmiers, coachs et établissements de remise en forme. Je m’impose la constitution d’un réseau de partenaires fiables. Par principe, je ne m’interpose jamais aux traitements quels qu’ils soient, cependant, je ne m’interdis pas d’en discuter avec ceux qui les prodiguent. Par ailleurs, j’estime qu’il n’est pas de ma compétence de juger de l’état psychologique d’un patient. Je m’efforce cependant à entretenir un intérêt certain pour les « Psychothérapies ». Enfin, ma pratique de l’ostéopathie se confronte deux fois par mois avec celle d’un confrère lors des « consultations à quatre mains ». Cette intime collaboration favorise la remise en question et évite toute forme de routine. - Disponibilité : Les créneaux de prise de rendez-vous sont larges et s’adaptent aux personnes actives pour offrir des consultations jusqu’à 21h. Pour un échange ou un conseil, je me rends disponible par mail. Je ne réponds pas au téléphone pendant la consultation.

Langues parlées

Anglais et Italien

Site web

Voir le site

Diplômes nationaux et universitaires

2013
2012

Autres formations

Expériences

Depuis 2019
Depuis 2013

Associations

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

01 34 82 66 60

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation
70 €

Consultation à "quatre mains"
80 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.