C. PONTOU , Ostéopathe à Chevreuse

+ 8 photos

Caroline PONTOU

Ostéopathe

Lieu 2

50 Rue de la Division Leclerc, 78460 Chevreuse

Tarifs et remboursements

Carte Vitale non acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Ostéopathie pédiatrique
Ostéopathie de la femme enceinte
Ostéopathie viscérale
Ostéopathie du sport

Carte et informations d'accès

50 Rue de la Division Leclerc, 78460 Chevreuse

Moyens de transport

Bus - Centre (lignes 39-17, 39-103, 39-403 et 39-003)
Bus - Petits Ponts (lignes 39-17, 39-103 et 39-003)
Bus - Mairie (lignes 39-103, 39-17, 39-403 et 39-003)

Parking public

Place du Marché au Blé
46 Rue de la Division Leclerc, Chevreuse

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Présentation du professionnel de santé

Madame Caroline Pontou vous reçoit dans son cabinet à Meudon-la-Forêt les mardi, jeudi après-midi et vendredi matin et à Chevreuse les mercredi, jeudi et samedi matin, les lundi et vendredi après-midi. Madame Pontou a suivi une formation scientifique spécialisée dans les affections articulaires, musculaires et troubles digestifs liés aux troubles de mobilité. Elle pratique des manipulations manuelles qui ont pour but de restaurer ces mobilités. Sa prise en charge comprend les nourrissons, les femmes enceintes, les sportifs et aux adultes. En cas d'urgence, veuillez contacter directement la praticienne.

Langues parlées

Français

Diplômes nationaux et universitaires

2013

Autres formations

2019

Expériences

Depuis 2019
2013 - 2019

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

06 15 41 90 95

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 06 15 41 90 95 (Numéro direct du praticien)

Tarifs


Consultation
50 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.