Dr TARALL-JOZWIAK, Spécialiste en médecine physique et de réadaptation à Brunstatt-Didenheim

Dr Aurelie TARALL-JOZWIAK

Spécialiste en médecine physique et de réadaptation

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 2 avec Optam
Carte Vitale acceptée
Tiers payant : Sécurité sociale
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Expertises, actes et symptômes

Viscosupplémentation
Lombalgie
Tendinite
Médecine physique et de réadaptation pédiatrique
Médecine du sport

Carte et informations d'accès

Centre Sportif Régional Alsace-IMSSA
5 Rue des Frères Lumière, 68200 Mulhouse

Informations pratiques

1er sous-sol avec ascenseur
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation

Le médecin physique et réadaptateur, aussi appelé médecin rééducateur, est un spécialiste de la rééducation fonctionnelle. Son rôle est de permettre la récupération des personnes ayant subi un traumatisme mais aussi d'améliorer le quotidien des patients touchés par un handicap. Cela concerne autant la récupération suite à un accident vasculaire cérébral que le suivi de patients souffrant de troubles musculaires ou articulaires. Au cours de ma carrière, j'ai notamment acquis une expertise pour la prise en charge des déformations rachidiennes (scoliose, hyper cyphose...) des enfants et des adultes, des douleurs rachidiennes et autres douleurs articulaires, mais aussi dans le suivi des personnes ayant subi une amputation.

Langues parlées

Anglais et Français

Diplômes nationaux et universitaires

2010
2010
2008
2006

Expériences

2013 - 2020
2012 - 2013
2010 - 2011
2008 - 2010
2004 - 2008

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

03 89 50 98 29

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation
50 € à 75 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.