Dr Dougny, Médecin généraliste à Varennes-Vauzelles

Dr Michel Dougny

Médecin généraliste

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 1
Carte Vitale acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Expertises, actes et symptômes

Auriculothérapie

Carte et informations d'accès

Cabinet médical
4 Rue Gay Lussac, 58640 Varennes-Vauzelles

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation du professionnel de santé

Le docteur Michel Dougny vous reçoit dans son cabinet à Varennes-Vauzelles. Il exerce la médecine générale et a une expertise particulière en auriculothérapie. Il serait raisonnable de ne prendre qu'un seul rendez-vous à la fois ; le rythme sera étudié à chaque consultation, selon le besoin. Merci de votre compréhension et pour les autres patients. Pourquoi l'auriculothérapie ? C’est une réflexothérapie, c’est-à-dire qu'elle utilise le pavillon de l’oreille comme zone réflexe pour atteindre les centres supérieurs. Cette science a été validée scientifiquement, reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 1990, enseignée à la Faculté de Médecine sur deux ans. Cet enseignement donne droit, après soutenance d’un mémoire, à la délivrance du diplôme inter-universitaire d’auriculothérapie (DIU). Quand l’utilise-t-on et pourquoi ? - en complément et en soutien à d’autres thérapeutiques (ORL, dermatologie, rhumatologie, système digestif, etc.) ; - en première intention (selon les avis de la HAS) : douleurs en général, stress, dérèglements hormonaux, etc. ; - en traitement des effets secondaires dus à d’autres thérapeutiques agressives : chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie. Les indications sont assez nombreuses et l’aide apportée couvre presque tout le champ de la médecine humaine (et vétérinaire : tous les mammifères possèdent cette cartographie auriculaire) : - toutes les douleurs (y compris celles qui sont dues aux cancers), certaines dépendances (tabac, alcool, médicaments, aliments, etc.), les troubles neuro-fonctionnels de l’enfant ou de l’adulte (tics, bégaiements, énurésie, troubles du langage, de l’écriture, etc.), les problèmes musculo-tendineux des sportifs, différents problèmes neurologiques (douleurs, céphalées, migraines, névralgies diverses, séquelles de zona, séquelles d’accident vasculaire cérébral, troubles du sommeil ; etc.). De nombreuses autres indications existent en pneumologie (allergie, maladie asthmatique, etc.), ORL (sinusites, troubles de la voix, etc.), troubles du métabolisme (surcharge pondérale, maigreur, etc.), stomatologie (douleurs dentaires, problèmes de l’articulation temporo-mandibulaire, préparation à la chirurgie, etc.) en gastro-entérologie (inflammation du tube digestif, colopathies, troubles gastriques, etc.), en gynéco-obstétrique (troubles du cycle menstruel, de la sexualité, préparation à l’accouchement, hypofertilités, de la ménopause : bouffées de chaleur, etc.), en ophtalmologie (petits troubles de la réfraction, troubles oculomoteurs, allergie, etc), en cancérologie : la plupart des conséquences du cancer et celles de ses traitements, en préparation à certaines chirurgies et à certaines anesthésies. Comment ça marche ? L’oreille est l’image parfaite du corps via le système nerveux. Tous les organes du corps y sont représentés sous forme de zone spécifique à l’espèce humaine et détectable en cas de pathologie. La stimulation précise de ces zones par diverses méthodes permettra une action thérapeutique puissante et durable. Pour ce traitement, on pourra utiliser : - des aiguilles d’acupuncture classiques, stériles et jetables ; - des petits clous restant à demeure, stériles qui tomberont après leur effet. Ce sont les ASP (aiguilles semi-permanentes) ; - de l’électricité ; - la cryothérapie (traitement ponctuel par le froid). Le traitement sera généralement constitué de trois séances initiales, pour ensuite s’adapter à chaque patient avec des séances de rappel possible. Précautions et recommandation : Le clou (ASP) ne doit être ni touché, ni déplacé, ni enfoncé. Il faudra éviter d’utiliser le coton-tige afin de ne pas déplacer une aiguille dans le conduit auriculaire. On évitera le port des boucles d’oreilles qui est une forme d’auriculothérapie involontaire et donc imprévisible. On désinfectera l’oreille avant la pose et le praticien portera des gants si possibles. Les effets indésirables : Cryothérapie : - douleur locale due à l'application de l'azote ; - réaction locale à type de brûlure à minima sur les peaux fragiles ; -- apparition d'une fine pellicule au niveau du point d'application de l'azote; ne pas essayer de l'arracher: elle tombe toute seule au bout de quelques jours. Clous : - douleurs locales anodines et passagères ; - hématomes (rares et à ne pas confondre avec une légère suffusion positive) ; - infection locale (inexistante si procédure respectée) ; - chute de l’aiguille dans le conduit auditif (exceptionnelle si procédure respectée, sans danger, extraction à la pince à épiler ou aimant). Pour toutes les techniques de traitement il peut arriver : - réaction de sortie : aggravation rapide et de courte durée de la pathologie dans 15 à 20 % des cas : le patient doit être prévenu de sa possibilité et du côté positif de cette réaction (mise en action des centres supérieurs). Conclusion : L’auriculothérapie est une méthode occidentale simple, efficace, scientifique, économique et écologique. Elle est sans traitement médicamenteux, sans effet négatif connu, si bien pratiquée. Elle fait partie tout à fait normalement du déroulement d’une consultation médicale associant : interrogatoire, examen clinique, raisonnement scientifique, détection auriculaire correspondante, choix du traitement, auriculaire ou non.

Langues parlées

Français

Expériences

Depuis 1982

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

03 86 61 17 23

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation d'auriculothérapie
25 € à 35 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.