G. PROD'HOMME, Masseur-kinésithérapeute à Vannes

+ 5 photos

Germain PROD'HOMME

Masseur-kinésithérapeute

Tarifs et remboursements

Conventionné
Carte Vitale acceptée
Tiers payant : Sécurité sociale et mutuelle
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Ondes de choc
Suivi du sportif
Réathlétisation musculaire
Cryothérapie
Kinésithérapie du sport
Thérapie manuelle

Carte et informations d'accès

4 Rue Alfred Kastler, 56000 Vannes

Informations pratiques

1er étage avec ascenseur
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation

Germain Prod'homme est masseur-kinésithérapeute DE et kinésithérapeute du sport spécialisé dans la rééducation et la réhabilitation des atteintes musculo-squelettiques : entorses, fractures, tendinopathies, lésions musculaires, rééducation post-opératoire, etc. En fonction de votre pathologie, il pourra vous prendre en charge par un travail manuel et/ou un travail actif avec différents exercices. Il vous conseillera également pour votre quotidien (planification dans votre sport, gestes, postures, etc). Vous pouvez également le consulter pour une analyse de course à pied. Le cabinet est spacieux, neuf et moderne. Il est composé de salles individuelles et d'un plateau technique. Il est équipé d'un appareil d'ondes de choc, de cryothérapie (Game Ready), d'un vélo, d'un tapis de course et d'un appareil de renforcement musculaire.

Langues parlées

Français

Diplômes nationaux et universitaires

2016

Autres formations

2020
2020
2020
2019
2019
2017

Expériences

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

02 97 40 88 92

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation de kinésithérapie
16,13 € à 20,43 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.