• Vous êtes praticien ?
  • Le concept
  • À propos de nous
  • Nos Investisseurs
  • Recrutement
  • Parrainage
  • Confidentialité
  • Presse
  • Besoin d'aide ?
  • Questions fréquentes
V. ALGLAVE TEFRIDJ, Masseur-kinésithérapeute à Paris

Vanessa ALGLAVE TEFRIDJ

Masseur-kinésithérapeute

Tarifs et remboursements
icon / help Created with Sketch.

Conventionné
Carte Vitale acceptée

Moyens de paiement

Chèques et espèces
Carte bancaire non acceptée

Expertises, actes et symptômes

Mal de dos
Traumatisme
Santé du dos, rééducation rachis et scolioses
Pelvi-périnéologie
Massage thérapeutique et de confort
Trouble de la statique pelvienne
Réhabilitation respiratoire

Carte et informations d'accès

Cabinet de Kinésithérapie Saint-Didier
70 Rue Saint-Didier, 75116 Paris

Moyens de transport

Métro - Victor Hugo (ligne 2)
RER - Avenue Foch (Avenue Henri Martin) (ligne C)
RER - Avenue Foch (ligne C)

Parking public

Les Belles Feuilles
35 Rue Saint-Didier, 75016 Paris

Informations pratiques

1er étage avec ascenseur
70 Rue Saint-Didier, 75116 Paris

Présentation du professionnel de santé

Mon parcours : Suite à l’obtention du diplôme d’état de massokinésithérapie de la faculté de Bordeaux, en 1997, j’ai exercé dans différents types d’établissements : centre de rééducation, cabinets libéraux avec orientations thérapeutiques diverses et enfin 4 années en cabinet d’urologie. Ayant acquis une expérience professionnelle variée, j’ai ouvert mon propre cabinet en 2011. Les soins sont organisés selon les principes suivants : - séances individuelles ; - traitement kinésithérapique découlant d’un bilan initial ; - tight control : réévaluation régulière en cours de traitement afin d’adapter les techniques utilisées au stade de récupération du patient ; - la priorité est donnée aux techniques manuelles ; - disponibilité et écoute du patient ; - formation régulière. Les soins : La rééducation neurologique : Elle consiste en des mobilisations articulaires, des programmes de renforcements et d’étirement musculaires, de la rééducation à la marche et à l’équilibre ainsi que du réentrainement à l’effort. Ses objectifs sont de ralentir voire de stabiliser le cours de la maladie en entretenant au mieux les capacités physiques afin de permettre le maintien de l’autonomie et de donner des stratégies afin de surmonter les déficits. La rééducation en rhumatologie : Les pathologies les plus fréquemment traitées sont : cervicale, dorsalgie, lombalgie, névralgie cervico-brachiale, sciatique, arthrose, rhumatismes inflammatoires, algoneurodystrophie, tendinopathies, etc. Les moyens techniques utilisés en kinésithérapie sont : massages, agents physiques, mobilisations globales ou spécifiques, postures, sollicitation/reprogrammation neuro-musculaire. La rééducation en orthopédie et traumatologie : Cette rééducation fait suite à un accident entraînant fracture, luxation ou entorse et met en place un traitement adapté qui respecte la lésion, les délais de cicatrisation et les objectifs de récupération. La rééducation périnéosphinctérienne suite à une prostatectomie radicale : Suite à l’ablation de la prostate en raison de la présence d’une tumeur maligne, la proximité de cette dernière avec le système sphinctérien ainsi que le sondage post-opératoire entrainent parfois une incontinence urinaire qui dans la plupart des cas régresse progressivement. La rééducation périnéosphinctérienne permet alors de renforcer et de réactiver le sphincter afin d’accélérer et d’assurer une récupération optimale. Très spécifique, elle nécessite compétence et surtout expérience de la part du kinésithérapeute. Les exercices proposés doivent être personnalisés, évolutifs et réalisés sous le contrôle du kinésithérapeute tant le risque d’inversion de commande est important et délétère. La prescription médicale porte en général la mention suivante : rééducation périnéosphinctérienne avec électro-stimulation et biofeedback ainsi que l’achat d’une sonde endo anale. De quoi s’agit-il ? Les sondes endo anales sont de plusieurs types, le modèle indiqué sera choisi lors de la première séance de bilan. Cette sonde permettra grâce à ses électrodes de capter l’activité de la musculature périnéale mais également de la stimuler. L’électro-stimulation consiste donc en l’utilisation d’une onde électrique de basse fréquence entrainant une contraction artificielle du périnée, ce qui est fondamental en début de traitement vu l’affaiblissement du plancher pelvien, ce qui permet également au patient de prendre conscience de ce qu’est une contraction périnéale de qualité afin de pouvoir la reproduire. Le biofeedback permet dans un second temps de visualiser sur un écran la contraction effectuée par le patient sous la forme d’une courbe, ce qui lui permet de la corriger puisqu’il voit ce qu’il ne ressent pas encore de façon très précise puis de lui proposer des exercices adaptés. Parallèlement à la rééducation, le patient va apprendre des stratégies de compensation qui lui assureront de limiter le niveau de son incontinence tant que le sphincter n’aura pas totalement récupéré. La rééducation périnéale chez la femme : Chez la femme la rééducation périnéale est prescrite : - après les accouchements afin de tonifier le plancher pelvien distendu par la grossesse, parfois traumatisé par l’accouchement par voie basse ; - dans les troubles de la statique pelvienne telle que les prolapsus ; - dans les problèmes d’incontinence. La rééducation périnéale manuelle débute par la prise de conscience de la région périnéale. Elle assure la perception du travail périnéal par toucher vaginal afin de tonifier le plancher pelvien et de permettre le verrouillage périnéal à l’effort. On peut également avoir recours à des techniques instrumentales telles que : - L’électro-stimulation qui consiste en l’utilisation d’une onde électrique de basse fréquence entraînant une contraction artificielle du périnée, ce qui est d’une aide précieuse en début de rééducation afin de démarrer ce programme de renforcement musculaire alors que le plancher pelvien est très affaibli mais également de prendre conscience de ce qu’est une contraction périnéale de qualité afin de pouvoir la reproduire. - Le biofeedback est une technique de rétrocontrôle biologique permettant de visualiser sur un écran la contraction périnéale effectuée par la patiente sous la forme d’une courbe, ce qui lui permet de la corriger puisqu'elle voit ce qu’elle ne ressent pas encore de façon très précise puis de lui proposer des exercices adaptés. La rééducation abdominale du post-partum : Des exercices de gainage ciblant les abdominaux profonds permettent de les renforcer et de conditionner leur recrutement afin de protéger le dos ainsi que la statique pelvienne en évitant les déséquilibres abdominaux superficiels, périnée conduisant à long terme a des risques d’incontinence urinaire et de prolapsus. Cette rééducation abdominale doit donc succéder à la rééducation périnéale et précéder la reprise du sport. Le drainage lymphatique manuel : C'est une méthode de massage très spécifique destinée à améliorer les fonctions essentielles du système circulatoire lymphatique par des manœuvres précises, mesurées et rythmées, respectant sa physiologie et ses trajets. Les massages de détente : le palper rouler.

Langues parlées

Anglais et Français

Formations

Une question ? Besoin d'aide ?
Consultez notre aide en ligne ou contactez-nous