V. MONTAILLIER, Masseur-kinésithérapeute à Paris

+ 3 photos

Valérie MONTAILLIER

Masseur-kinésithérapeute

Lieu 2

Cabinet Bellifontain
142 Rue de France, 77300 Fontainebleau

Tarifs et remboursements

Conventionné
Carte Vitale acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Expertises, actes et symptômes

Rééducation fonctionnelle

Carte et informations d'accès

Cabinet Bellifontain
142 Rue de France, 77300 Fontainebleau

Moyens de transport

Bus - Dunant (ligne 1)
Bus - Saint-Aspais (ligne 1)
Bus - Sous Préfecture (ligne 1)

Informations pratiques

Rez-de-chaussée

Présentation du professionnel de santé

Diplômée depuis plus de 20 ans et exerçant à Fontainebleau, Valérie a ouvert un cabinet parisien pour faire connaître des idées nouvelles intéressant la profession de massokinésithérapie. Elle vous propose une approche innovante par massages manuels sur l'insuffisance veineuse chronique, l'insuffisance vasculaire cérébrale ainsi que les vergetures. Une présentation concernant l'insuffisance veineuse chronique a eu lieu au congrès de médecine esthétique de Monaco, en 2014 et une autre, intéressant les vergetures, a été présentée le 8 septembre 2017, lors du congrès annuel de l'association française de médecine esthétique (AFME) au Palais des congrès. Valérie Montaillier est également formée à la brachy-myothérapie (docteur Jan Polak), thérapie manuelle à visée musculaire avec un travail des chaînes musculaires. Les séances sont individuelles. La séance bilan dure 60 minutes, les suivantes 45 minutes.

Formations

1998

Expériences

Depuis 2016
Depuis 2001
1998 - 2001

Travaux et publications

2017
2014

Horaires et contacts

Contact du secrétariat

06 85 66 54 55

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation individuelle (45 minutes)
56 €

Traitement des vergetures
70 €

Traitement de l'insuffisance veineuse
70 €

Première consultation (1h)
75 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.