S. DISSOUBRAY, Masseur-kinésithérapeute à Nantes

+ 4 photos

Sébastien DISSOUBRAY

Masseur-kinésithérapeute

Tarifs et remboursements

Conventionné
Carte Vitale acceptée
Tiers payant : Sécurité sociale
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Kinésithérapie du sport
Réathlétisation musculaire
Méthode McKenzie
Suivi du sportif
Rééducation du membre supérieur
Le cabinet reste ouvert. Pour un premier bilan de douleurs du dos, une séance d'une heure est préconisée. Contactez-nous si aucun horaire ne correspond à vos disponibilités.

Carte et informations d'accès

Cabinet de kinésithérapie Guist'hau
33 Boulevard Gabriel Guist'Hau, 44000 Nantes

Moyens de transport

Tramway - Viarme-Talensac (ligne 3)
Bus - Mondésir (lignes 54 et C6)
Bus - Harouys (lignes C6 et 54)

Parking public

3 Place Delorme, Nantes

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Parking payant

Présentation

Bonjour, je m’appelle Sébastien DISSOUBRAY et je suis convaincu que la kinésithérapie active est un traitement de premier choix pour de nombreux motifs de consultations. Je m'oriente dans la rééducation des douleurs du dos, de l'épaule, les blessures musculaires, entorses, tendinopathies, rééducation post-opératoire entre autres. Les séances durent 30 minutes et peuvent s'étendre grâce à un plateau de rééducation tout équipé : tapis de course, vélo, vélo elliptique, machine de musculation, ballons de Klein, ect.

Langues parlées

Français

Site web

Voir le site

Diplômes nationaux et universitaires

2017

Autres formations

2021
2019
2019
2018

Expériences

Depuis 2017

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

02 55 09 61 88

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Séance de kinésithérapie
16,13 € à 21 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.