S. Meach, Masseur-kinésithérapeute à Halluin

+ 2 photos

Solivann Meach

Masseur-kinésithérapeute

Tarifs et remboursements

Conventionné
Carte Vitale acceptée
Tiers payant : Sécurité sociale
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Expertises, actes et symptômes

Rééducation fonctionnelle
Kinésithérapie du sport
Chaîne musculaire G.D.S

Carte et informations d'accès

344 Rue de Lille, 59250 Halluin

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Présentation

Kinésithérapeute diplômé de la session 2016 du Centre Européen d'Enseignement en Rééducation et Réadaptation Fonctionnelle (C.E.E.R.R.F.), je propose une thérapie exclusivement manuelle et globale à la suite de mes formations et saurai vous proposer le soin adapté à vos besoins. Attention : je pratique une kinésithérapie selon la méthode GDS et n'accepte de ce fait plus de nouveaux patients pour de la kinésithérapie classique. La méthode GDS est une spécialisation de traitement particulière. Elle consiste en un rééquilibrage postural global afin de traiter et prévenir divers troubles musculosquelettiques de l'appareil locomoteur. La durée des séances de suivi est de 1h (45 minutes en fonction des cas) Leur fréquence est au maximum d'1 fois par semaine, et au minimum de 2 fois par an. Le tarif de ce type de séances est de 55 euros et comprend donc un complément d'honoraires. La base de remboursement fixée par la Sécurité sociale varie en fonction de l'intitulé de votre ordonnance, de 16.13 à 20.43 euros. Je vous invite à prendre contact avec votre mutuelle pour savoir s'il y a une prise en charge du complément d'honoraires et connaître leurs conditions.

Langues parlées

Anglais et Français

Site web

Voir le site

Diplômes nationaux et universitaires

2016

Autres formations

2020
2019
2019
2017

Expériences

Depuis 2017
2016 - 2017

Tarifs


Première séance de kinésithérapie selon la méthode GDS (bilan)
55 €

Prise en charge posturale globale selon la méthode GDS (séances de suivi)
55 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.