T. MORIZE, Masseur-kinésithérapeute à Annecy

+ 6 photos

Timothée MORIZE

Masseur-kinésithérapeute

Tarifs et remboursements

Conventionné
Carte Vitale acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Expertises, actes et symptômes

Thérapie manuelle orthopédique
Traitement des troubles de l'équilibre
Thérapie manuelle
Réathlétisation musculaire
Rééducation fonctionnelle
Suivi du sportif
Rééducation du membre supérieur
Rééducation du membre inférieur

Carte et informations d'accès

2 Avenue du Stade, 74960 Meythet

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé
Parking gratuit

Présentation du professionnel de santé

Timothée Morize est kinésithérapeute libéral depuis 4 ans. Il a travaillé dans plusieurs structures libérales autour de nombreuses pathologies : lombalgies, cervicalgies, maux de tête, lésions musculaires et tendineuses, affections respiratoires du nourrisson. Il est spécialisé en thérapie manuelle orthopédique (manual concept, Australie), approche mécanique basée sur les dernières preuves scientifiques utilisant mobilisations/manipulations articulaires et tissulaires (muscles, tendons, ligaments entre autres) afin de traiter au mieux les troubles du patient. Le cabinet comprend des instruments de rééducation récents pour des soins de qualité : ondes de choc, presse, chaise à quadriceps, tapis de course et vélo entre autres.

Langues parlées

Anglais et Français

Site web

Voir le site

Diplômes nationaux et universitaires

2015

Autres formations

2020
2019
2018
2017
2016
2016

Expériences

2018 - 2020
2017 - 2017
2015 - 2016

Associations

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Séance de kinésithérapie
16,13 € à 20,43 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.