Unité hospitalo-universitaire de santé professionnelle - Hôpital Raymond-Poincaré - AP-HP, Hôpital public à Garches

Unité hospitalo-universitaire de santé professionnelle - Hôpital Raymond-Poincaré - AP-HP

Hôpital public

Carte et informations d'accès

Hôpital Raymond-Poincaré - AP-HP
104 Boulevard Raymond Poincaré, 92380 Garches

Moyens de transport

Bus - Hopital De Garches. (lignes 360, 426 et 460)
Train - Garches - Marnes-la-Coquette (ligne L)

Présentation de l'établissement

L’unité hospitalo-universitaire de santé professionnelle a été créée en 1997 par le professeur Jacques Ameille et appelée jusqu’en 2016 « unité de pathologie professionnelle, de santé au travail et d’insertion ». Elle appartient depuis 2007 au pôle handicap – rééducation du groupe hospitalier hôpitaux universitaires de Paris Île-de-France Ouest (AP-HP), site de Raymond Poincaré. Neuf médecins, trois assistantes et secrétaires, supportés par l’équipe de consultation et un réseau d’assistantes sociales (ASSPRO), interviennent dans l’unité. L’unité comprend une équipe dédiée au handicap et à la réinsertion professionnelle dirigée par le docteur Anne-Claire D’apolito : Comète Garches pour la réinsertion socioprofessionnelle des patients hospitalisés et une partie évaluation des capacités automobiles. L’unité accueille, par ailleurs, des externes, des internes en médecine du travail et des médecins en reconversion vers la médecine du travail. Tous ces éléments sont synthétisés dans des rapports annuels (rapport annuel 2016 unité de santé professionnelle). Que faisons-nous ? L’unité hospitalo-universitaire de santé professionnelle contribue à une meilleure connaissance des pathologies professionnelles (TMS, souffrance au travail, amiante, etc.) et à leur prévention y compris celle de la désinsertion professionnelle par une aide à la détermination de l’aptitude et du handicap professionnel (financement AGEFIPH). Un autre volet de l’activité est l’accompagnement médico-social des patients : déclaration de maladie professionnelle, démarches administratives diverses, aide au reclassement professionnel (certificat médical de RQTH). Une convention avec un réseau d’assistante social de la CRAMIF nous aide sur ces problématiques. L’unité participe à l’enseignement et à la recherche en santé au travail, notamment dans le domaine des TMS et de l’usure prématurée de l’organisme. Elle participe au réseau national de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P) et contribue à une base de données nationale.

Site web

Voir le site