Service de médecine interne - Immunologie clinique - Médecine Aigüe Polyvalente - Hôpital Antoine-Béclère - AP-HP   , Hôpital public à Clamart

+ 1 photo

Service de médecine interne - Immunologie clinique - Médecine Aigüe Polyvalente - Hôpital Antoine-Béclère - AP-HP

Hôpital public

Carte et informations d'accès

Hôpital Antoine-Béclère - AP-HP
157 Rue de la Porte de Trivaux, 92140 Clamart

Moyens de transport

Bus - Eugene Beaujard (ligne 390)
Bus - Hopital Antoine Beclere (lignes 190, 295 et 390)
Bus - Jardin Parisien - Hopital Antoine Beclere (lignes 189 et 579)

Présentation de l'établissement

Le service de Médecine Interne et d’immunologie vous accueille à l'Hôpital Antoine Béclère à Clamart. Le service comprend plusieurs unités d’hospitalisation (en chambres seules) : - Une unité d’hospitalisation non programmée de 24 chambres où les patients peuvent être pris en charge soit directement à la demande de leur médecin traitant en contactant les médecins de cette unité, soit après un passage aux urgences de l’hôpital. - Une unité d’hospitalisation programmée de 22 chambres qui prend en charge les patients suivis par l’équipe avec une spécialisation en immunologie, en hématologie, en maladies infectieuses, en diabétologie et bien sûr en médecine interne. - Un hôpital de jour qui prend en charge les chimiothérapies anti cancéreuses, les traitements nécessitant une perfusion ou transfusion à la journée, ou des bilans complets nécessitant plusieurs examens dans la même journée qui peuvent être organisés à la demande de votre médecin après contact d’un des médecins du service. Les expertises de l’équipe sont les suivantes : - La médecine interne prend en charge les maladies « globales » qui ne sont pas a priori rattachées à un organe et qui souvent se révèlent par des symptômes généraux diffus (fièvre, fatigue, amaigrissement par exemple). Beaucoup de maladies « systémiques » (lupus, sclérodermie, sarcoïdose, etc.) s’y rattachent. - L’immunologie prend en charge les maladies du système immunitaire c’est-à-dire des défenses de l’organisme : soit qu’il ne fonctionne plus (déficit immunitaire, qui peut être acquis par l’infection par le VIH par exemple), soit qu’il « dysfonctionne » et donne des « maladies auto-immunes » (polyarthrite, Lupus, vascularites, etc.), soit qu’il donne lieu à des mutations et des proliférations malignes comme les lymphomes ou les myélomes par exemple. Le service est centre national de référence des lymphomes liés au VIH. - Les maladies infectieuses et tropicales avec un CeGIDD : Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic des infections par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), les hépatites virales et les infections sexuellement transmissibles qui a ouvert en janvier 2016. Le service prend aussi en charge les infections tuberculeuses (CLAT) et est également spécialisé dans la prise en charge des infections ostéo-articulaires, en particulier chez les personnes diabétiques.