Dr Bernelle-Mandier, Endocrinologue à Meylan

+ 4 photos

Dr Christine Bernelle-Mandier

Endocrinologue

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 2 avec Optam
Carte Vitale acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Cartes bancaires non acceptées
Chèques et espèces

Public reçu

Ce praticien ne prend pas de patient de moins de 18 ans

Carte et informations d'accès

6c Avenue du Granier, 38240 Meylan

Moyens de transport

Bus - Granier (ligne C1)

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Présentation du professionnel de santé

Docteur Christine Bernelle-Mandier vous accueille dans son cabinet à Meylan. C'est un immeuble neuf de deux étages avec un laboratoire d'analyse médicale au rez-de-chaussée. L'entrée se situe impasse des Verdiers, par le parking à l'arrière de l'immeuble (accessible aux personnes à mobilité réduite). Le docteur Bernelle-Mandier reçoit les : - adultes pour toutes les pathologies endocriniennes (sauf andrologie et fertilité) et le diabète de type 2. Elle ne reçoit pas les : - patients avec diabète de type 1 ; - patients qui souhaitent un régime particulier, allergies, intolérances, nutrition du sport, végétalisme, suites de chirurgie digestive pour obésité, etc. - transsexuels. Le docteur Bernelle Mandier Christine exerce en secteur 2 avec adhésion à l'Optam ce qui permet à ses patients d'être mieux remboursés (base de 30 € par la Sécurité sociale avec complément majoré par la mutuelle).

Formations

1987
1987

Horaires et contacts

Contact du secrétariat

04 76 90 20 78

Contact d'urgence

En cas d’urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation de suivi (remboursement Sécurité sociale de 30 €)
30 € à 50 €

Avis sur demande du médecin traitant (remboursement Sécurité sociale de 50 à 65 €)
50 € à 65 €

Consultation vidéo
30 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.

Une question ? Besoin d'aide ?
Consultez notre aide en ligne ou contactez-nous