Dr Ludmilla KALINKOVA, Dermatologue et vénérologue à Schiltigheim
Dr KALINKOVA, Dermatologue et vénérologue à Schiltigheim

+ 3 photos

Dr Ludmilla KALINKOVA

Dermatologue et vénérologue

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 2 avec Optam
Carte Vitale acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Carte et informations d'accès

Cabinet de Dermatologie des docteurs Kalinkova et Mohr
Cabinet de Dermatologie des Drs Kalinkova et Mohr
2 Rue de Dachstein, 67300 Schiltigheim

Moyens de transport

Bus - Trois Epis (ligne 6)
Bus - Ecrivains (lignes 50 et 6)
Bus - Collège Leclerc (ligne 50)

Parking public

46 Rue Jean Jaurès, Schiltigheim

Informations pratiques

1er étage avec ascenseur

Présentation

Le docteur Ludmila Kalinkova, médecin dermatologue, vous reçoit dans son cabinet à Schiltigheim. Elle dispose de plus de 30 ans d'expérience en dermatologie et reçoit les patients pour des demandes de dermatologie générale, chirurgicale et esthétique. Elle pratique le dépistage de cancers cutanés et celui des grains de beauté. En termes de dermatologie esthétique, le docteur pratique : - injections d’acide hyaluronique ; - injections de toxine botulinique ; - le laser dépilatoire ; - le laser pour la couperose et l’érythrose (visage rouge). Le cabinet est équipé d’appareils de photothérapie : PUVA thérapie et UVB (les séances sont remboursées après une demande d’entente préalable effectuée au cabinet).

Langues parlées

Français

Formations

Expériences

Depuis 1982

Associations

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Tarifs


Consultation
50 €

Dépistage cancers cutanés et nævus (grains de beautés).
65 € à 85 €

Exérèse cancer cutané ou grains de beauté.
130 € à 135 €

Consultation APC
70 €

Consultation vidéo
50 € à 65 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.