Pr ALLAIRE, Chirurgien vasculaire à Créteil

Pr Eric ALLAIRE

Chirurgien vasculaire

Lieu 2

Cabinet CETI - troubles de l'érection
8 Rue de Duras, 75008 Paris

Carte et informations d'accès

Cabinet CETI - troubles de l'érection
8 Rue de Duras, 75008 Paris

Moyens de transport

Métro - Miromesnil (lignes 13 et 9)
Métro - Miromesnil (lignes 9 et 13)
RER - Gare Saint-Lazare (ligne L)

Parking public

Cour de l'Est
82 Rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris
8 Rue de Duras, 75008 Paris

Présentation du professionnel de santé

La chirurgie vasculaire et endovasculaire répare les anomalies des artères et des veines qui sont les conduits par lesquels le sang est acheminé à tous les organes du corps. Le professeur Allaire pratique la chirurgie vasculaire et endovasculaire depuis le début de son clinicat en 1996, pour des cas simples mais également pour des pathologies complexes ou rares. Pour les dysfonctions érectiles (impuissance) d'origine vasculaire, il utilise à la fois des techniques de chirurgie conventionnelle et endovasculaire. A quoi sert la chirurgie vasculaire? Voici quelques exemples : - Anévrysme (dilatation) : empêcher un décès par rupture de l’aorte ou d’une autre artère ; - Carotide (sténose = rétrécissement) : empêcher la survenue d’une hémiplégie ; - Artérite : supprimer ou diminuer les douleurs à la marche, prévenir gangrènes et amputations ; - Dysfonction érectile (impuissance, troubles de l’érection) : faciliter ou permettre l’érection ; - Varices : prévenir la formation d’ulcères de jambe, ou les douleurs de jambe, améliorer l'aspect de la jambe. Quelle(s) technique(s) d'intervention faut-il choisir ? Les techniques utilisées pour opérer les artères et les veines sont multiples. La proposition du chirurgien, après discussion avec le patient, a toujours pour objectif d’utiliser le moyen le moins invasif, avec un retour à la vie normale le plus rapide possible, qui diminue au maximum les risques de l’opération, pour un résultat optimal. Il peut s’agir d’une chirurgie par ponction d’une artère sans ouverture du corps (endovasculaire), ou avec ouverture du corps (la plus réduite possible). L'intervention peut être pratiquée sous anesthésie locale ou générale, au cours d’une hospitalisation ou en ambulatoire. Comment la consultation pré-opératoire se déroule-telle ? Au cours de la consultation pré-opératoire, le professeur Allaire vous expliquera les avantages potentiels pour votre santé (prévenir un accident futur par évolution de la maladie, faciliter ou rétablir l’érection, améliorer la marche, etc.), et les risques de l’intervention. Parfois, un seul type de technique s’impose, parfois plusieurs types de chirurgie sont possibles. S’il faut choisir entre plusieurs possibilités, le professeur Allaire vous guidera par une information détaillée, en des termes compréhensibles par chacun. Peut-on poser des questions pendant la consultation ? Vous aurez la possibilité de poser toutes les questions que vous souhaitez. Il est toujours possible d'échanger dans un langage clair. Vous recevrez, ainsi que les médecins de votre choix, un courrier dicté en votre présence, qui résumera la consultation. Ce courrier vous permettra, si vous le souhaitez, de communiquer simplement avec votre médecin traitant ou spécialiste (angiologue, cardiologue, sexologue, endocrinologue, etc.) et avec vos proches. Le bilan pré-opératoire. Il est nécessaire avant chaque intervention. Il a pour buts : - d’identifier la nature et la localisation exactes de l’anomalie artérielle ou veineuse, par une échographie-doppler, et le plus souvent un scanner permettant de visualiser les artères (angioscanner), ou une angio-IRM. - si nécessaire d’apprécier les possibles répercussions/risques de l’intervention sur votre organisme afin de les diminuer au maximum, - de déterminer les différentes techniques opératoires applicables. La surveillance post-opératoire. Elle fait partie du traitement. Au minimum, elle consiste en une consultation post-opératoire, qui déterminera : - le résultat de l’opération sur l'artère ou la veine elle-même (correction de l'anomalie), le plus souvent documenté par une échographie-doppler, parfois par un scanner ou tout autre examen, - l’effet de l’opération sur votre vie (marche, fonction érectile, etc.) ; - l’aspect de la cicatrice ou du/des points de ponction artériels ou veineux ; - parfois le fonctionnement de certains organes, (thyroïde, parathyroide, fonctionnement des reins, etc.), par exemple par une prise de sang. L'avenir après l'opération. Vous pourrez à nouveau poser des questions concernant votre mode de vie après l'intervention, les précautions éventuelles à prendre, les médicaments nécessaires pour votre maladie vasculaire, les modalités et le rythme de la surveillance ultérieure.

Langues parlées

Anglais et Français

Formations

2006
2005

Associations

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

07 82 75 38 06

Contact d'urgence

En cas d’urgence, contactez le 15 (Samu)
Une question ? Besoin d'aide ?
Consultez notre aide en ligne ou contactez-nous