Dr Vincent Cardot, Chirurgien urologue à Paris, Meudon
Dr Cardot, Chirurgien urologue à Paris

Dr Vincent Cardot

Chirurgien urologue


Centre d'urologie Paris
Centre d'urologie Paris Université (Audouin - Best - Cardot - Dubosq)
164 bis Rue de l'Université, 75007 Paris

Tarifs et remboursements


Expertises, actes et symptômes

Urologie
Endoscopie interventionnelle
Chirurgie pelvienne
Exploration urodynamique
Prolapsus ou descente d'organe
Chirurgie de l'incontinence urinaire
Oncologie

Carte et informations d'accès

Centre d'urologie Paris
Centre d'urologie Paris Université (Audouin - Best - Cardot - Dubosq)
164 bis Rue de l'Université, 75007 Paris

Moyens de transport

Métro - Alma / Marceau (ligne 9)
Métro - La Tour-Maubourg (ligne 8)
RER - Pont De L'Alma (ligne C)

Parking public

Orsay 2 (surface)
71 Quai d'Orsay, 75007 Paris

Informations pratiques

Rez-de-chaussée
Accès handicapé

Présentation

Le docteur Vincent Cardot vous accueille au sein du centre de consultations de la Clinique de l'Alma et au sein du Pôle de Santé du Plateau, à Meudon. Le chirurgien urologue traite les pathologies liées aux reins, aux voies urinaires des hommes et des femmes, au système reproducteur masculin (appareil uro-génital masculin) et aux glandes surrénales.Le docteur Cardot s’est plus particulièrement intéressé à l’incontinence urinaire chez l’homme et la femme.

Langues parlées

Anglais

Formations

2007
2004
2004
2003
2002
1999

Expériences

Associations

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact du secrétariat

Numéro de téléphone :

09 52 85 91 15

Numéro de fax :

09 57 34 15 81

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 01 41 28 10 08 (Secrétariat)

Tarifs


Consultation vidéo - Patient suivi
50 € à 80 €

Consultation vidéo - Nouveau patient
50 € à 80 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.