Dr Cordier, Chirurgien urologue à Compiègne

+ 7 photos

Dr Guillaume Cordier

Chirurgien urologue

Lieu 2

Cabinet d'urologie de Saint-Just-en-Chaussée
, 60130 Saint-Just-en-Chaussée

Tarifs et remboursements

Conventionné secteur 2
Carte Vitale acceptée
Voir les tarifs

Moyens de paiement

Chèques, espèces et cartes bancaires

Carte et informations d'accès

Cabinet d'urologie de Saint-Just-en-Chaussée
, 60130 Saint-Just-en-Chaussée

Informations pratiques

Accès handicapé

Présentation du professionnel de santé

Le docteur Guillaume Cordier vous reçoit dans son cabinet de consultation à Compiègne. Il prend en charge toute la pathologie urologique aussi bien chez l'homme (prostate, polype de vessie, pathologie rénale), que chez la femme (incontinence urinaire, "descente d'organe", pathologie rénale), et l'enfant (phimosis, ectopie testiculaire). Le docteur Cordier se spécialise également en chirurgie cancérologique et coelioscopique (rein, prostate, vessie et testicule). Une prise en charge optimisée du calcul urinaire et surtout de la colique néphrétique a été mise en place. " SOS Calcul " permet un soulagement rapide des douleurs du patient, le diagnostic précis par un scanner réalisé dans les 24 h et le traitement du calcul selon toutes les technologies innovantes, mini-invasives (Lithotripsie extra-corporelle et LASER).

Site web

Voir le site

Diplômes nationaux et universitaires

2009

Autres formations

2004

Expériences

2011 - 2014
2012 - 2014
2011 - 2012
2009 - 2011

Associations

Prix et distinctions

2009
2009

Horaires et contacts

Ouverture du secrétariat

Contact d'urgence

En cas d'urgence, contactez le 15 (Samu)

Tarifs


Consultation
23 € à 60 €

Fibroscopie vésicale
70 €

Biopsies de prostate
70 €

Bilan urodynamique
105 €

Consultation vidéo
30 €

Ces honoraires vous sont communiqués à titre indicatif par le praticien. Ils peuvent varier selon le type de soins finalement réalisés en cabinet, le nombre de consultations et les actes additionnels nécessaires. En cas de dépassement des tarifs, le praticien doit en avertir préalablement le patient.